Mystérieuse symbolique du Mont Saint Aiguilhe

Ce menhir naturel de 82 mètres de haut a toujours suscité beaucoup d’admiration et de croyances.
On pense qu’à l’époque du Néolithique on dressait des pierres que l’on appelle Menhir (pierre levée), pour mettre en relation les forces de la terre ou vivaient les hommes, et les forces du ciel où vivaient les Dieux .

puyAvant que ne soit érigée la chapelle au 10ème siècle, un dolmen trônait tout en haut du mont Saint Aiguilhe.
Des rituels ont longtemps été pratiqués sur ce lieu.
A une époque, on l’a appelé la fiente de Gargantua. Plus tard, Rabelais a écrit des romans dit initiatique et alchimique sur Gargantua.
Le lieu a ensuite été dédié a Mercure (l’équivalent romain de Hermès, encore très employé par les alchimistes), puis à St Michel.
Hermès, Mercure et St Michel ont de multiples fonctions symboliques, dont le rôle commun est de relier le haut et le bas.

(Extrait de la sortie sur les énergie du Puy en Velay qui aura lieu le 3 novembre.)

Cliquez ici pour plus de renseignements


 

Laissez-nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s